Voeux +2 degrés et deux point zéro

Le dernier rapport du GIEC le confirme, le changement climatique est d’origine humaine et nous sommes partis pour + 2 °C à l’échelle planétaire.

L’atténuation, je m’y emploie de mon mieux depuis de nombreuses années.

Cette année je me lance dans l’adaptation et je prends une première mesure : je décale mes voeux !

…à l’heure chinoise, ou bien à l’heure des chutes de neige (au choix).

Greenselipar fête sa première année d’existence.

Je suis fière d’avoir partagé avec vous des moments de travail, de collaboration, de formation, d’échanges, d’interrogations, de doute, de confiance, de petites victoires, d’avancées, d’enthousiasme, de découvertes, de soutien, de créativité, d’innovations…

Beaucoup de transition énergétique des territoires, une forte dose d’évaluation, un pied dans la RSE, des kilomètres et des heures de train et …des flamants roses à la fenêtre, petits moments de magie.

Je vous souhaite une belle année et de continuer à ouvrir les yeux.

_MG_7606

Les photos de Gérard Navizet : http://gerard-navizet.fr/galerie/camargue-2015/

La claquette verte -greenselipar

Terre Sauvage de septembre 2012 consacre un article à l’initiative remarquable du village de Batu Puteh (Littéralement « Pierre Blanche ») au Sabah (Etat Malaisien au Nord Est de Bornéo).
C’est au hasard de l’écoute de l’émission hebdomadaire « CO2 mon Amour » de Denis Cheissoux (France Inter Samedi 14h) que j’ai entendu l’interview de Nicolas Van Ingen qui a réalisé ce reportage : je viens d’acheter le magazine et de lire l’article.
Lors de mon séjour l’année dernière au Sabah, j’avais demandé à un couple de guides locaux –Mary Ann et James Chew– de m’indiquer les initiatives de tourisme qui soient en accord avec les fondamentaux du développement durable : au delà de la protection – indispensable – de la nature des projet qui allient accueil des touristes, maintien de l’économie locale et bien être des communautés locales. Ils m’avaient dirigée vers un seul projet, celui mis en place par les…

Voir l’article original 529 mots de plus

Belle année deux mille douce

Une année 2011 sous le signe du printemps

(arabe), plutôt mauvaise pour certains dictateurs

Un hiver 2011 sous le signe du printemps (réchauffement climatique)

Des catastrophes naturelles et technologiques impensables

Un changement de CAP ma famille et moi

« on est  à l’ouest » comme ils disent ceux de l’est (en fait il reste encore 3h de voiture pour toucher la côte).

Une année 2012 riche en espoir de changements,

De découvertes

Des Pyrénées françaises et espagnoles et des initiatives DD locales

De la Tunisie, maintenant que Benali est parti,

Et toujours garder l’humour, le plaisir

la capacité à s’étonner, s’émerveiller, s’enthousiasmer.

BELLE ANNEE DEUX MILLE DOUCE

Note : Prevention des risques et protection de l’environnement dans la région Grenobloise, naissance du SPPPI

Le colloque du 30 avril, organisé par l’unité territoriale de l’Isère de la DREAL – Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement – Rhône Alpes avait pour objectif de fonder publiquement et officiellement la création du SPPPI : le Secrétariat Permanent pour la Prévention des Pollutions Industrielles et des Risques.

Reprenons notre respiration. Nous nageons dans l’océan des acronymes et des plans étatico-régionalo incompréhensibles, à 100 années lumières du citoyen lambda, même hyper engagé et investi dans la vie locale. Mais bon je vais tenter de vulgariser le lecteur qui n’a pas fuit 🙂

Sous le titre aguicheur « se concerter et agir pour prévenir les risques et préserver l’environnement », la journée qui a réuni au moins 200 personnes, de la région Grenobloise principalement, était l’aboutissement de 8 mois de travail piloté par la DREAL. Lire la suite

Partir: APSARA Travel concocte votre guide perso et responsable pour l’Asie du Sud Est

Le voyage individuel, éthique et authentique, dans le respect et la coopération avec les populations locales au Laos, Cambodge, Vietnam, Malaisie, Singapour et Thaïlande.

Qui a dit que le voyage individuel n’était réservé qu’aux « routards » ou aux portefeuilles bien garnis ? Apsara Travel relève le défi du voyage individuel, de qualité, à prix raisonnable dans une volonté de tourisme éthique, responsable et durable.

Apsara Travel propose ses services pour accompagner les voyageurs dans la construction et l’organisation de leur séjour au Laos, Cambodge, Vietnam, Thaïlande, Malaisie et Singapour. Cela consiste en l’élaboration d’un guide de voyage individuel et personnalisé qui est construit en fonction des attentes, des envies, des modes de voyager, des personnes, de la saison de départ, de la durée du voyage et du budget.

Ce n’est pas un itinéraire type avec une liste d’excursions du même acabit que ceux que vous pouvez télécharger sur bon nombre de sites de voyagistes qui sera remis, mais bien une proposition sur-mesure, adaptée aux désirs et à la personnalité du voyageur – dans le respect d’un tourisme responsable. Lire la suite