Idée cadeau : Ze Guide « Famille presque zéro déchets »

couv_famille_zd_300On ne me la fait plus. Les bouquins sur les trucs et conseils pour être un bon éco-citoyen, très peu pour moi. Je n’ai pas besoin qu’on me dise comment faire, merci!

Pourtant, j’ai acheté Ze Guide « famille presque zéro déchets » fin juin 2016, à Chambéry, à l’occasion d’une conférence sur la démarche zéro déchet de San Francisco (plus sexy que celle de Roubaix, why?).

Pourquoi cet acte en totale contradiction avec mes habitudes : parce que je connais les deux auteurs et du coup je me suis dit « tiens ça devrait être bien, parce que j’aime bien leur approche des questions DD ».

Jérémie Pichon et Bénédicte Moret, sont Zi auteurs et Ze famille et ils ont déjà sévi avec (et pour) l’association Moutain Riders dont j’ai beaucoup apprécié les communications (fun et décalées ce qui reste rare dans le paysage français).

J’ai bien fait de sortir de mes habitudes et d’acheter Ze Guide que j’ai lu sur un long trajet en train cet été. Je me suis régalée et j’ai laissé trainer le bouquin chez les grands parents et à la maison.

Je trouve très pertinent d’aborder la question du développement durable et de la consommation non responsable par l’entrée « déchets ». C’est concret-  tangible ça fait plus pro- ça se voit, ça se sent et du coup on peut remonter tout le fil de nos choix de consommation et du dérapage total de l’industrie alimentaire (entre autre).  A partir du déchet on se questionne sur ce que l’on mange, comment on achète, sur ses besoins réels ou induits…

Je conseille Ze guide, en particulier aux acteurs du DéDé et de l’environnement qui fatiguent à entendre la liste interminable des meilleurs arguments pour ne pas changer. Ce très bon bouquin, plein d’humour, pas du tout culpabilisant et à portée de tous leur fera le plus grand bien au moral (à condition de s’autoriser à se marrer).

Pas besoin de réfléchir à mes cadeaux de noel cette année, un Ze guide pour chacun avec un joli papier cadeau (qui pourra être recyclé en déco). En plus ils sortent la version pour enfants le 10 novembre, donc ça va vraiment être Ze guide pour tous petits et grands (ma famille va me faire la gueule..) ou alors j’offre des tup tups….

Le lien vers le blog pour suivre les parutions, les astuces, l’agenda des conférences , les plans pour un halloween zéro déchets… http://www.famillezerodechet.com

Mon samedi après midi au COP in Toulouse

Samedi 29 mai, au lieu de jardiner en toute sérénité mon petit jardin de ville, je suis allée jouer à la négociatrice internationale pour la COP21.

La manifestation organisée par le CCFD Terre Solidaire en Midi-Pyrénées Roussillon , les Petits Débrouillards Midi-Pyrénées et l’association Avenir Climatique, consistait à jouer la COP21 sur une durée d’un après-midi. Les rôles distribués étaient ceux des différents délégataires représentant les pays ou groupes de pays, des représentants d’ONG, des lobbies industriels, Ban Ki Moon et j’ai cru voir passée Ségolène.

flyer cop in Toulouse

Après une rapide présentation des objectifs et des résultats attendus de la COP 21, chaque délégation a du travailler sur des engagements de réduction de GES, pour contribuer au fond mondial, de reforestation et d’arrêt de la déforestation.

Entre ces temps de préparation des engagements, des phases de négociation avec les autres délégations avaient lieu, soit sur des temps organisés, soit sur des temps « off », pendant le gôuter ou les pauses.

Deux rounds de négociation ont abouti à la présentation des engagements de chacune des délégations, après des discours plus ou moins coopératifs des représentants de chaque délégation. La simulation des résultats des engagements à échéance 2100 était projeté, pour apprécier les effets des engagements sur les émissions de GES mondiales et sur le niveau de température.

Même si nous ne « travaillions » que sur quelques critères qui étaient loin de couvrir tous les champs d’action capables de contribuer à l’atténuation, les débats et les négociations étaient très riches pour aborder toutes les variables, notamment sociales et sociétales (emploi, migrants, démocratie, agriculture..)  souvent oubliées par les militants qui – de mon point de vue- se cachent un peu trop derrière une solution miracle des énergies renouvelables.

Comme la plupart des participants ont joué à la fois le jeu du sérieux et de l’humour, l’après midi a été très agréable et je n’ai pas regretté mon jardinage (décalé au dimanche).

S’il faut tenter une analyse de l’outil pédagogique – je n’ai pas pu assister au débriefing – de mon point de vue, cet outil est fort intéressant pour faire toucher du doigt les enjeux de la COP21, mais pas adapté pour développer l’agir local. Je trouve l’écart trop grand entre les enjeux de niveau international et les possibilités d’appréhender les moyens d’actions localement sur son territoire.

Par contre je pense qu’il peut être décliné dans une dimension territoriale, avec au lieu des délégations, attribuer aux participants les rôles des acteurs locaux (mairie, entreprises, commerçants, habitants, écoles…) et ainsi contribuer à partager l’importance de travailler avec les parties prenantes des projets climat énergie.

Si un territoire est volontaire, je veux bien le décliner pour le tester sur une démarche de plan climat ou d’Agenda 21.

Merci aux organisateurs, tous bénévoles qui ont eu le courage de préparer et animer cette séance sans le soutien des collectivités locales.

 

copin Toulouse délégation PED
la délégation des Pays en voie de développement : même pas de table et un demi spéculos à se partager sans boisson, alors que les autres délégations étaient bien reçues.

 

Peut on rire du développement durable (Dédé)? (1)

Je publie à nouveau un article que j’avais écrit voici quelques années sur un autre site et j’en profite pour mettre à jour les liens. Voici ma sélection très officielle et très personnelle d’outils de sensibilisation au DD conviant avec bonheur l’humour. Dans la catégorie Vidéo de sensibilisation,  je me bidonne avec :

Les vidéos de Bridget Kyoto : 

Les vidéos de sensibilisation spécial montagne des Mountains Riders en particulier la série 2 des Willy-Billy : 

  • les gestes pour la planète d’Omar et Fred (désolée pour la pub)

Les anglo-saxons également sont très forts sur ce sujet et certaines perles sont visibles sur le site Dothegreenthing. J’aime beaucoup le Climate Kid  :

Dans la catégorie bédé : Cyril Pedrosa pour ses 2 Auto BIO : article sur greenselipar.fr , l’incontournable Reiser que les éditions Glénat ont réédité il y a deux ans; L’actualité de Monsieur Patate dessiné par Martin Vidberg qui n’aime pas qu’on le culpabilise. Nos voisins Suisses Plonk et Replonk dont certaines des cartes postales frisent le génie (ancien métier disparu)  Dans la catégorie sensibilisation en live je vous recommande :

  • A Nous de jouer qui propose de casser les tabous du DD avec ses Seynètes en entreprises ou lors de colloques et réunions aux sommets.
  • Et les Bataclowns qui sont les champions de la vulgarisation en direct-life du DD ou (tout autre sujet jargonisant). J’ai eu la chance d’assister à 3 reprises à leurs clown-analyses : c’est beaucoup plus efficace que les interventions prétentieuses et ampoulées de certains pseudo-experts.

Dans la catégorie communication de collectivité locale (on manque d’humour de ce côté là), La campagne de Com pour  le tri des déchets mise en place par la METRO en 2008 et dans le panneau de laquelle de nombreux internautes sont tombés (comme moi) : 

Voeux pieux durables (pour un an)

Une bien belle année 2011, avec de beaux voyages dans nos montagnes ou dans de lointains pays.

Cela va être difficile de motiver les touristes à prendre le train. Il va falloir innover  pour réduire l’empreinte carbone des voyages. Ou alors faire preuve de beaucoup d’humour .

Merci à nos voisins suisses Plonk et Replonk qui nous font voyager par leur humour décalé et nous offrent un treizième mois dans leur calendrier 2011 (avec 42 jours, ce qui devrait offrir plus de jours de vacances non?).

Sensibilisation ou greenwashing (?) : campagne lancée par la SNCF et Y.Rocher

Voyages SNCF  lance une campagne de sensibilisation au voyage responsable en partenariat avec Yves Rocher intitulée Wanted voyageur responsable.

Sur le ton de l’humour teinté de jeunisme, c’est au voyageur de forger ses arguments pour gagner une mission mystérieuse avec Yves Rocher. Alors les communicants payés royalement par la SNCF n’ont plus d’inspiration? Ils comptent sur les internautes pour la leur fournir gratuitement ! Tout ça pour une mission dont on ne sait rien?

Je devrais probablement saluer l’initiative, mais les journalistes destinataires du dossier de presse et dépendants de la pub achétée par les 2 entreprises, le feront très bien j’en suis certaine. Le problème c’est que j’ai pris pas mal le train ces derniers mois et la qualité du service est tellement dégradée (pas d’info sur les délais de retard, des trains supprimés, des retards réguliers, pas de compensation sur les retards TGV pourtant très chers… plus ça va plus ils me donnent envie de préférer la voiture ou l’avion ) que je ne vois pas pourquoi la SNCF nous parle de voyage responsable. Tant que les professionnels du voyage ne comprendront pas que la responsabilité n’est pas à sens unique, nous n’avancerons pas.

En attendant comme je suis toujours à la recherche de matériel de sensibilisation, et que je partage mes découvertes, voici parmi les 5 vidéos en ligne, celle qui me semble digne d’intérêt.

J’attends une vidéo sur la responsabilité de la SNCF vis à vis des voyageurs. La communication ne suffit pas à masquer les faits.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Initiative : l’UNAT Rhône Alpes engage ses adhérents dans le DD

L’UNAT  Rhône-Alpes organisait sa première  « foire aux solutions durables du tourisme associatif », le 1er Juin 2010 à l’Espace SARRAZIN à LYON, pour présenter sa « boite à outils » tourisme durable constituée d’un guide papier et d’une plateforme web.

L’UNAT (Union Nationale des Associations de Tourisme et de Plein-Air) Rhône-Alpes est une association à but non lucratif qui regroupe 26 associations, mutuelles et autres entreprises de l’économie sociale à but non lucratif dans le tourisme.

Lire la suite

Agenda : la semaine à Dédé c’est déjà fini


Belle illustration de tOad qui exprime bien mon sentiment.

Une semaine de sensibilisation qui tombe à point : démarrage le 1er avril avec un week-end de Paques au milieu. Au ministère se sont des as du calendrier.

Allons Dédé, ne pleure pas, il n’y a qu’un jour pour les femmes et une semaine pour toi.

C’est la semaine de quoi demain?