Meilleurs voeux

Fidèle à la tradition… j’envoie mes voeux en Février, en profitant encore du calendrier chinois, qui célèbre en 2017 l’année du coq de feu.

2016 pour Greenselipar ce sont quatre clients labélisés Cit’ergietrois nouvelles missions en Occitaniedeux formations à la méthode design pour enrichir des compétences en facilitation et un retour aux sources de l’entreprise, le développement durable.

Donc cette nouvelle année, qui est déjà bien entamée, sera un peu moins énergie-climat, un peu plus ancrée localement, plus tournée vers l’évaluation des politiques publiques territoriales de développement durable, plus ouverte encore à l’innovation – voir à la subversion- et toujours portée vers les territoires lointains.

Et toujours pour célèbre la nature une photo de Gérard Navizet, avec cette année en lien avec l’année chinoise, un « coq de nos montagnes, le Tétras Lyre dans toute sa splendeur hivernale.2017-voeux greenselipar Tetras.JPG

lien vers la photo : http://gerard-navizet.fr/galerie/Tetras/content/_MG_0129_large.html

Evaluation des politiques publiques de développement durable en Occitanie

Catherine Bossis a réuni une belle équipe pour répondre à la mission d’accompagnement collectif de collectivités d’Occitanie dans l’évaluation de leurs politiques développement durable.

Notre mission : faciliter l’évaluation participative en la rendant simple, accessible, efficace et joyeuse.

La mission, portée par la DREAL Occitanie, démarre début janvier et se déroule sur l’année 2017. Elle conduira à la production d’un module de formation, la publication de vidéos, d’interviews et d’outils de communication qui donneront envie et des clefs pour que d’autres collectivités se lancent en toute sérénité dans l’évaluation.

L’équipe est constituée autour des collectifs du Geste et du CM2D avec  Sophie Poiri et Delphine Lopez de IDD, Corinne François de SeptConseil, Valérie Dejour de LDA, Stéphane Vessière d’Humanisens, de Mélanie Grillou, Melle Design et de Pierre Portet de Greencyclic pour les productions vidéos.

Une belle aventure collective en perspective.

 

First contract in South Africa – Première mission en Afrique du Sud

Valérie Vacchiani has just finished a study of feasability to develop a peri urban food gardening project in the area of Evaton and Sibokeng, South of Johanneburg, was carried out for “Food and Trees for Africa”.

It concluded that a relevant project should be built in partnership for 3 years, targeting fresh produce supply structuring, commercialisation development and gardeners.

Valérie a restitué une étude de faisabilité pour développer un projet de développement du maraichage péri-urbain dans les Townships de dEvaton et Sibokeng au Sud de Johannesburg. Il a été recommandé à « Food and Trees For Africa » de construire un programme triennal en partenariat afin de structurer loffre de produits frais tout en développant la commercialisation et entrepreneuriat.

valerie-sur-le-terrain-ligth

Le vélo c’est bon pour la santé …des salariés

Le 8 novembre 2016, Tisséo présentait ses nouvelles offres de service pour développer l’usage du vélo dans les entreprises de la métropole toulousaine. Un « pack vélo pro » a été mis en place pour accompagner les entreprises qui souhaitent développer l’usage du vélo au sein de leur entreprise.

velo

D’après l’enquête ménage déplacement de 2013, seulement 4% des salariés utilisent le vélo dans leur trajet domicile-travail sur l’agglomération toulousaine, alors que 33% des salariés habitent à moins de 5 km de leur travail. Cela laisse une belle marge à capter.

Encore faudrait il que les 33% n’aient pas peur de faire leur trajet en vélo à côté d’automobilistes peu partageurs de la voirie et un peu excités du volant, encore faudrait il qu’arrivés au boulot, ils puissent garer leur bicyclette dans un endroit sécurisé, proche et abrité et qu’ils aient à disposition un endroit pour se changer, même mieux se doucher (parce que il y en a qui transpirent !), encore faudrait il qu’il y aient des solutions de secours en cas d’intempéries…. La liste des freins est longue.

Au moins aussi longue que la liste des avantages, pour le salarié (financier, santé, durée du trajet..) et pour l’employeur (réduction des retards, baisse du stress…). Le salarié peut même transformer les kilomètres parcourus en euros avec l’indemnité kilométrique vélo ou IKV.

C’est pour aider à franchir les obstacles que Tisséo accompagne avec la Maison du vélo les entreprises qui se porteront volontaires.

Alors salarié, chef d’entreprise au lieu de râler chaque jour dans les bouchons, mobilisez 2-3 collègues et portez vous volontaires, ici contact.planmobilite@tisseo.fr

Moi j’attends l’offre de location de vélos électriques comme à Poitiers ou à Chambery, parce-qu’à Toulouse il y a de belle côtes, et ça évite d’arriver en sueur aux RDV.

 

Idée cadeau : Ze Guide « Famille presque zéro déchets »

couv_famille_zd_300On ne me la fait plus. Les bouquins sur les trucs et conseils pour être un bon éco-citoyen, très peu pour moi. Je n’ai pas besoin qu’on me dise comment faire, merci!

Pourtant, j’ai acheté Ze Guide « famille presque zéro déchets » fin juin 2016, à Chambéry, à l’occasion d’une conférence sur la démarche zéro déchet de San Francisco (plus sexy que celle de Roubaix, why?).

Pourquoi cet acte en totale contradiction avec mes habitudes : parce que je connais les deux auteurs et du coup je me suis dit « tiens ça devrait être bien, parce que j’aime bien leur approche des questions DD ».

Jérémie Pichon et Bénédicte Moret, sont Zi auteurs et Ze famille et ils ont déjà sévi avec (et pour) l’association Moutain Riders dont j’ai beaucoup apprécié les communications (fun et décalées ce qui reste rare dans le paysage français).

J’ai bien fait de sortir de mes habitudes et d’acheter Ze Guide que j’ai lu sur un long trajet en train cet été. Je me suis régalée et j’ai laissé trainer le bouquin chez les grands parents et à la maison.

Je trouve très pertinent d’aborder la question du développement durable et de la consommation non responsable par l’entrée « déchets ». C’est concret-  tangible ça fait plus pro- ça se voit, ça se sent et du coup on peut remonter tout le fil de nos choix de consommation et du dérapage total de l’industrie alimentaire (entre autre).  A partir du déchet on se questionne sur ce que l’on mange, comment on achète, sur ses besoins réels ou induits…

Je conseille Ze guide, en particulier aux acteurs du DéDé et de l’environnement qui fatiguent à entendre la liste interminable des meilleurs arguments pour ne pas changer. Ce très bon bouquin, plein d’humour, pas du tout culpabilisant et à portée de tous leur fera le plus grand bien au moral (à condition de s’autoriser à se marrer).

Pas besoin de réfléchir à mes cadeaux de noel cette année, un Ze guide pour chacun avec un joli papier cadeau (qui pourra être recyclé en déco). En plus ils sortent la version pour enfants le 10 novembre, donc ça va vraiment être Ze guide pour tous petits et grands (ma famille va me faire la gueule..) ou alors j’offre des tup tups….

Le lien vers le blog pour suivre les parutions, les astuces, l’agenda des conférences , les plans pour un halloween zéro déchets… http://www.famillezerodechet.com

Herbes en liberté à la Rochelle

sauvages-la-rochelleCet été, j’ai été frappée par la présence  des herbes « sauvages » dans les rues de la Rochelle : du centre ville aux quartiers périphériques, les habitants et les services municipaux ne font pas la chasse « aux mauvaises herbes. Il y en a partout et pas des petites.

Cela surprend pour moi qui vis à Toulouse, où la verdure est domptée par les services municipaux.

OUI c’est possible de ne pas balancer des pesticides ou des flammes pour désherber nos rues.

OUI c’est possible que des habitants et des élus cohabitent avec les herbes sauvages dans la ville.

D’autres villes ont anticipé la réglementation qui va interdire début 2017 l’usage des pesticides dans les jardins privés et publics.

Comme la Ville de Chambéry (Opération « Grande par Nature » dont je ne trouve plus la page sur le site de la Ville) ou dans les collectivités qui sensibilisent élus et habitants en organisant des sorties pour « apprivoiser » les herbes sauvages dans le cadre du dispositif  Sauvages de ma rue mis en place par le Musée National d’Histoire Naturelle. Certains vont même jusqu’à récolter des sauvages comestibles…

A bon entendeur, salut.

Cit’ergie : les lauréats de l’été 2016

logo Cit'ergie couleurLa  Commission Nationale d’attribution du label Cit’ergie de juin 2016 a attribué 9 labels :

• 3 labels CAP Cit’ergie : ville de Rillieux-la-Pape (Auvergne-Rhône-Alpes), ville et CU d’Alençon (Normandie), CA Annecy (Auvergne-Rhône-Alpes) ;

•5 labels Cit’ergie : Ville et CA de Châtellerault (Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes), villes d’Echirolles (Auvergne-Rhône-Alpes), de Perpignan (Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées) et de Vénissieux (Auvergne-Rhône-Alpes), CC Bassin de Pompey (Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine) ;

C.Bossis a accompagné la Ville d’Echirolles, la Ville de Vénissieux, la Ville et la CA de Chatellerault, soit 3 labels sur les 5!

1 Cit’ergie Gold renouvelé pour la ville de Besançon (Bourgogne-Franche-Comté).

La ville et l’agglomération de Châtellerault ainsi que la ville et la Communauté Urbaine d’Alençon, dont les services sont mutualisés, ont expérimenté avec succès une nouvelle procédure de labellisation unique (une seule candidature et un score commun).

La prochaine Commission d’attribution se réunira en fin d’année 2016 et les labels seront officiellement remis lors des Assises de l’énergie 2017 qui se déroulera à Bordeaux en janvier 2017.

Palmarès Cit’ergie 2016

Beau succès pour la démarche Cit’ergie cette année : 19 collectivités ont été labellisées aux Assises Européennes de l’Energie de Dunkerque le 28 janvier 2016, site presse de l’Ademe.

Citergie remise labels 2016 3

Pour Greenselipar, trois dossiers accompagnés au podium, la Ville de Poitiers, l’agglomération de Grand-Poitiers et la Ville de Montmélian. Voici leurs témoignages en vidéo :

« Petit » entrainement, car pour 2016 ce sont 4 dossiers -au moins- qu’il va falloir conduire vers le podium.

 

Isabelle année 2016

De retour des Assises Européennes de l’Energie qui avaient lieu cette année à Dunkerque,
je souhaite que l’énergie positive, l’intelligence collective et la générosité de ces trois jours se communiquent au delà des « 2000 et plus » participants de cette version 2016,
beaucoup d’envie de travailler ensemble, de coopérer, de collaborer, de partager,
et aussi une forte dose de plaisir d’être ensemble, ici et maintenant.
Je souhaite que cet esprit perdure et se diffuse.
Je souhaite que nous poursuivions l’entreprise difficile d’intelligence au collectif pour le bénéfice du plus grand nombre.

Je vous souhaite une joyeuse année 2016.

Isabelle mâle

Lien vers la photo de l’Isabelle mâle : http://gerard-navizet.fr/galerie/saturnidae/content/_MG_8656-Modifier_large.html