Mon speed dating aux Assises Européennes de l’Energie

J’ai osé partager un gros plantage et j’y ai pris beaucoup de plaisir.

Pourtant j’avais un peu la trouille et failli laisser tomber. Quelle mouche m’avait piquée d’aller raconter à des concurrents et des éventuels clients ce que je ne parviens pas à réussir?

Les retours des participants ont été très positifs : « ça m’a fait du bien, ça me décomplexe, ça me donne de la force, de la liberté, de la légèreté« .

Ou la la, on ne m’avait jamais dit des choses comme cela!

Cette petite expérience en format réduit m’a confortée de l’intérêt d’essaimer et de proposer aux Assises 2019, quelque chose de plus important, avec une petite dose de fun.

En attendant, si vous avez envie de rejoindre le « club des loosers réjouis » contactez moi.

2018 AssisesTE_CMJMPlantée
les productions des 2 tours de speed dating au propre
speedating productions
Les productions des 2 tours de speed dating – format brut de décoffrage

Je vous souhaite une année 2018 OSEE

2018 voeux Greenselipar mail
Pas de jeu de mots ou anagramme à trouver mais mon défi de l’année que je partage avec vous, car il donne des ailes.

Si l’année 2017 a été un tournant pour Greenselipar– j’avais annoncé pour mes voeux 2017 un « retour aux sources »- elle a surtout été marquée par des expérimentations qui ont considérablement enrichi mes pratiques professionnelles.

J’ai osé sortir de ma zone de confort, expérimenter de nouvelles formes de présentation, de facilitation, partager mes expériences avec mes pairs, j’ai pris le risque de me planter, en portant une mission importante avec une grosse équipe de consultants indépendants.

J’ai rencontré beaucoup de doutes, j’ai maintes fois renoncé.  Mais quand j’ai osé, j’ai pris beaucoup plus de plaisir et j’ai pu observer l’effet positif que cela a produit sur mes clients.

Donc je suis prête à OSER encore plus, à me planter, « à rater, à rater encore. A rater mieux. » (S.Beckett)

Je commence…

Aujourd’hui par envoyer mes voeux en Janvier.

La semaine prochaine, j’anime une session speed dating aux Assises Européennes de la Transition Energétique à Genève intitulée « Comment je me suis planté.e ou des bénéfices du partage de ses échecs ».

 

Evaluation réjouie des projets de développement durable

Dès le départ de la mission la DREAL Occitanie nous a accordé sa confiance  en validant les principes d’expérimentation et de droit à l’erreur (voir article de janvier 2017)

Ce partage initial des responsabilités entre commanditaire  et prestataire (Le Geste-Greenselipar) a permis de sortir des pratiques classiques de l’évaluation des politiques publiques en confiance et de proposer aux bénéficiaires (les six collectivités sélectionnées par appel à candidature) une forme d’accompagnement inédite, voire subversive.

Notre mission articule un accompagnement à la mise en pratique de l’évaluation par l’expérimentation, la facilitation de l’intelligence collective, la co-construction avec les bénéficiaires/parties prenantes de l’évaluation et le droit à l’erreur.

A l’issue des sept premiers mois de la mission, des résultats tangibles sur l’appropriation par les collectivités de l’évaluation stratégique et participative se dégagent. Mais nous observons aussi  une évolution des pratiques et des postures à la fois chez le commanditaire et chez le prestataire (nous).

Ces évolutions concomitantes interrogent nos postures et nos rôles respectifs, tacitement et communément admis dans le cadre des évaluations de politiques publiques en général (relation descendante commanditaire-prestataire-bénéficiaire).

Qui dit interrogation, dit questions. C’est avec beaucoup de gourmandise que nous nous posons une foultitude de questions passionnantes et que nous testons sans entrave des nouveaux modes de faire et de coopération avec nos clients et au sein de notre équipe.

 

 

 

Laure stagiaire tout terrain (STT)

Deux mois ! C’est en écrivant ce matin une lettre de recommandation, que j’ai pris conscience que Laure est en stage à Greenselipar depuis déjà 2 mois.

Etudiante en Master II Conseil et expertise en action publique à Science Po Toulouse, Laure Paillassou a démarré début avril son stage sur l’évaluation des politiques publiques.

Elle nous accompagne sur des missions d’évaluation des politiques territoriales de développement durable (Agenda 21 et plans air-énergie-climat) et sur une réflexion sur le processus de transformation de l’action publique par l’évaluation.

Pendant ces 2 premiers mois de stage, elle a participé à l’organisation, l’animation et la restitution d’ ateliers de travail sur l’accompagnement à l’évaluation par des méthodes de facilitation de l’intelligence collective avec des élus et des agents de collectivités d’Occitanie, des agents des DDT et de la DREAL. Elle a participé également à toutes les réunions de préparation avec l’équipe de consultants, avec les collectivités et avec la DREAL Occitanie.

Elle a participe également à la phase de partage de l’évaluation de la politique énergie-climat de Grand Narbonne avec la démarche Cit’ergie.

C’est une aide précieuse et appréciée de notre petite équipe.

 

Semaine d’exploration en Afrique du Sud pour Greenselipar

Catherine rencontre avec Valérie des acteurs des politiques locales énergie-climat à Johannesburg : services municipaux , ONG, associations de collectivités, experts et bureaux d’études. Le paysage local commence à se dessiner au cours des différentes rencontres.

C’est un plaisir partagé de travailler à nouveau ensemble et de découvrir avec Valérie la ville de Johannesburg dans la diversité de ses quartiers et de sa population. Une ville complexe, chargée d’un histoire violente, aux multiples facettes, difficile d’accès de prime abord, mais qui au bout de la semaine commence à me plaire.

 

Meilleurs voeux

Fidèle à la tradition… j’envoie mes voeux en Février, en profitant encore du calendrier chinois, qui célèbre en 2017 l’année du coq de feu.

2016 pour Greenselipar ce sont quatre clients labélisés Cit’ergietrois nouvelles missions en Occitaniedeux formations à la méthode design pour enrichir des compétences en facilitation et un retour aux sources de l’entreprise, le développement durable.

Donc cette nouvelle année, qui est déjà bien entamée, sera un peu moins énergie-climat, un peu plus ancrée localement, plus tournée vers l’évaluation des politiques publiques territoriales de développement durable, plus ouverte encore à l’innovation – voir à la subversion- et toujours portée vers les territoires lointains.

Et toujours pour célèbre la nature une photo de Gérard Navizet, avec cette année en lien avec l’année chinoise, un « coq de nos montagnes, le Tétras Lyre dans toute sa splendeur hivernale.2017-voeux greenselipar Tetras.JPG

lien vers la photo : http://gerard-navizet.fr/galerie/Tetras/content/_MG_0129_large.html

Evaluation des politiques publiques de développement durable en Occitanie

Catherine Bossis a réuni une belle équipe pour répondre à la mission d’accompagnement collectif de collectivités d’Occitanie dans l’évaluation de leurs politiques développement durable.

Notre mission : faciliter l’évaluation participative en la rendant simple, accessible, efficace et joyeuse.

La mission, portée par la DREAL Occitanie, démarre début janvier et se déroule sur l’année 2017. Elle conduira à la production d’un module de formation, la publication de vidéos, d’interviews et d’outils de communication qui donneront envie et des clefs pour que d’autres collectivités se lancent en toute sérénité dans l’évaluation.

L’équipe est constituée autour des collectifs du Geste et du CM2D avec  Sophie Poiri et Delphine Lopez de IDD, Corinne François de SeptConseil, Valérie Dejour de LDA, Stéphane Vessière d’Humanisens, de Mélanie Grillou, Melle Design et de Pierre Portet de Greencyclic pour les productions vidéos.

Une belle aventure collective en perspective.

 

First contract in South Africa – Première mission en Afrique du Sud

Valérie Vacchiani has just finished a study of feasability to develop a peri urban food gardening project in the area of Evaton and Sibokeng, South of Johanneburg, was carried out for “Food and Trees for Africa”.

It concluded that a relevant project should be built in partnership for 3 years, targeting fresh produce supply structuring, commercialisation development and gardeners.

Valérie a restitué une étude de faisabilité pour développer un projet de développement du maraichage péri-urbain dans les Townships de dEvaton et Sibokeng au Sud de Johannesburg. Il a été recommandé à « Food and Trees For Africa » de construire un programme triennal en partenariat afin de structurer loffre de produits frais tout en développant la commercialisation et entrepreneuriat.

valerie-sur-le-terrain-ligth