Herbes en liberté à la Rochelle

sauvages-la-rochelleCet été, j’ai été frappée par la présence  des herbes « sauvages » dans les rues de la Rochelle : du centre ville aux quartiers périphériques, les habitants et les services municipaux ne font pas la chasse « aux mauvaises herbes. Il y en a partout et pas des petites.

Cela surprend pour moi qui vis à Toulouse, où la verdure est domptée par les services municipaux.

OUI c’est possible de ne pas balancer des pesticides ou des flammes pour désherber nos rues.

OUI c’est possible que des habitants et des élus cohabitent avec les herbes sauvages dans la ville.

D’autres villes ont anticipé la réglementation qui va interdire début 2017 l’usage des pesticides dans les jardins privés et publics.

Comme la Ville de Chambéry (Opération « Grande par Nature » dont je ne trouve plus la page sur le site de la Ville) ou dans les collectivités qui sensibilisent élus et habitants en organisant des sorties pour « apprivoiser » les herbes sauvages dans le cadre du dispositif  Sauvages de ma rue mis en place par le Musée National d’Histoire Naturelle. Certains vont même jusqu’à récolter des sauvages comestibles…

A bon entendeur, salut.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s