Adaptation (et atténuation) au changement climatique : retour des rencontres de l’agence de l’eau Méditerranée Corse le 29 avril à Lyon

Mercredi 29 Avril 2015, à Lyon, l’Agence de l’eau RMC présentait une palette d’actions conduites par des collectivités locales pour
1- Retenir l’eau dans les territoires,
2- Stopper le gaspillage de l’eau
et 3- Redonner aux cours leur fonction naturelle (lieu de biodiversité, zone éponge…).
Programme du colloque

La Gazette des Communes reprend de façon synthétique dans un article publié le 30 avril 2015 les 3 volets d’actions présentés au colloque.

Je conseille de prendre 3 mn pour visionner la vidéo en lien sur le site de l’Agence de l’eau RMC qui illustre de façon pédagogique en quoi consiste les actions à mettre en place pour atténuer sur nos territoires les effets des changements climatiques (raréfaction de l’eau de qualité, assèchement des sols, incidents d’inondation plus forts et plus fréquents).

Les mesures qui ont été présentées le 29 Avril illustrent concrètement l’approche systémique et l’enjeu du retour de l’eau dans nos paysages urbains et ruraux.

J’ai trouvé particulièrement intéressante la présentation de J.B.Fressoz, historien des sciences, des techniques et de l’environnement (et maître de conférence à l’Imperial College de Londres. Auteur de l’apocalypse Joyeuse, une histoire du risque technologique). Il a présenté une approche historique de la perception des changements climatiques (qui a fait l’actualité politique et scientifique dès le 17ième siècle), il a revisité les choix technologiques actuels (développement économique dépendant du pétrole et de l’électricité) au regard des économies des grandes guerres mondiales du 20ième siècle.
Son approche par l’histoire des sciences conforte les approches développées par certains militants écologistes qui ont cependant du mal à partager leur vision.

En bref, l’histoire des sciences et des technologies permet de mettre en lumière le lien entre les choix technologiques et les des choix politiques à un temps donné « historique » : ils peuvent donc être remis en question aujourd’hui puisque la situation est différente de celle d’hier.
Pour en savoir plus sur ses études voir et écouter le site de France Culture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s